***7lieux ***7lieux
    7lieux recherche
    Adhésion Annonceur 7L
    Adhésion Individuelle
    AG 7Lieux 2014 22 juin
    Ateliers 7lieux
    Carnet de Voyage "VerSoi"
    Collecte Bouchons en Liège
    Collecte Bouchons Plastiques
    Concours Photo 7lieux
    Correspondance locale
    FaceBook 7L & 7LV
    Grainothèque
    les Dates +++ de 7lieux
    Luminothérapie
    Mini-Confs-7lieux
    Objectifs de l’association
    Petite Restauration 7lieux
    Questionnaire 7lieux
    Salons 7lieux village 2015
    Secrétariat, accueil, infos
**Grandes Thématiques **Grandes Thématiques
    Alimentation
    Ecologie Appliquée
    Environnement
    Evolution Personnelle
    Expression Artistique
    Faune & Flore
    Santé au Naturel
*Grandes Rubriques *Grandes Rubriques
    Ateliers Stages Formations
    Commerces
    Conférences
    Evénement, Salon, Fête
    Lieux pour stages, ateliers
    Noms & Structures
    Organismes, Assos
    Restaurants
En direct chrono 1 En direct chrono 1
    Alain TAILLEZ
    Anne Vasseur Gilbert
    Annie LESAGE
    Arthur REVEL
    Bruno DEBIENNE
    Caroline BACQUAERT
    Catherine CAPPEL
    Khadija OUZTIT
    Maria de Padova
    Marie Dominique CHEMIN
    Ola KEVICH
    Pascale MEDORI
    Rénée LEMOINE
    Sylvie Marc STUIT
    Véronique THOBOIS
En direct chrono 2 En direct chrono 2
    Curcuma
    Millepertuis
    Sauge
En direct chrono 3 En direct chrono 3
    Anim’ et Vie
    AORA
    Atlas Compagnie
    Centre Raja Yoga
    Clowns de l’Espoir
    CMNE
    Coach Clown
    ENERCOOP
    Espace WU WEI
    Graines de Clown
    La Source
    Maison du Clown
    Massage Sensitif
    Métareflexologie
    Terre de liens
En direct chrono 4 En direct chrono 4
    Astrologie
    Constellations Familiales
    Géobiologie
    Médecine Quantique
    Reiki Traditionnel
    Sophrologie
Site réalisé avec BioSPIP

Produire Bio


Les producteurs de bio sont toujours plus nombreux. Et, beaucoup assurent eux-mêmes, directement, la distribution de leurs marchandises.

La demande des consommateurs de bio étant croissante, les producteurs ont su s’adapter. Ils sont de plus en plus nombreux à se « convertir » au bio. Dans le Nord - Pas-de-Calais, ils étaient 40 en 1984. Aujourd’hui, ils sont 140. La région compte, chaque année, entre 15 et 20 nouveaux agriculteurs bio. En Sambre-Avesnois, le groupement des agriculteurs biologiques de la Région en dénombre vingt-sept, toutes productions confondues.

Entre productions et transformation

Ces productions sont d’abord maraîchères. Karine Gantois, de l’Observatoire régional de production biologique explique : « Le premier domaine de production de l’agriculture biologique est le maraîchage. Viennent ensuite les produits laitiers, puis les grandes cultures en troisième position. Il n’y a pas beaucoup de viande bio encore, mais ça se développe doucement ces dernières années. » Dans l’Avesnois, un seul producteur est en train de se convertir à la production de viande bio. Jean-Pierre Flament habite Saint-Hilaire et en février, il a décidé de passer la totalité de son exploitation au bio (59 ha de terres dont 20 ha de cultures et 40 vaches allaitantes d’Aquitaine). « Je n’ai jamais été pour une agriculture intensive explique-t-il. Je ne mettais presque pas d’engrais et dans mes prairies, je n’en mets plus depuis trois ans, juste du fumier ».

Alors, cette démarche d’aller vers le bio semblait naturelle. Et quand on lui parle de rentabilité, Jean-Pierre Flament rétorque d’emblée le mot « qualité » même si, pour lui « tout le monde ne pourra jamais se payer du bio ». L’agriculteur mise aussi sur sa production d’oeufs. « En août 2003, on demandera aux producteurs d’oeufs de nourrir leurs poules en autoproduction, à 40 %. Les grosses exploitations qui achètent leur nourriture biologique devront alors assurer cette part d’autoproduction ». Une chose qui sera déjà acquise pour Jean-Pierre Flamant.

Parmi les autres producteurs bio, on peut aussi citer la ferme des Ruaux d’André et Annette Ankière, à Cousolre. André est tombé dans le bio quand il était petit (il y avait un agriculteur bio près de chez lui), mais il n’a eu qu’en 1997 la possibilité foncière d’être certifié bio. Avec ses 15 vaches, ses 30 ha de terres et sa production de lait et de lait transformé (yaourts, camembert, tome de l’Avesnois...), le bio est pour lui « la seule alternative possible à la sauvegarde et la continuité à long terme de l’agriculture ».

Outre les agriculteurs qui assurent souvent la transformation de leur propre produits, il existe aussi des personnes qui assurent la transformation biologique. Nicolas Contesse de Boulogne-sur-Helpe est le seul transformateur recensé par le groupement professionnel A Pro Bio dans le secteur. En effet, les Ets Contesse transforment les fruits en jus. En plus des fruits bio de la Thiérache qu’il achète lui-même pour ensuite revendre des bouteilles de jus de pommes, de poire, de cidre... pour son propre compte, il assure aussi la transformation pour des arboriculteurs qui ne disposent d’outils adéquats. Il se fait alors prestataire de services, pour une activité qui fonctionne d’octobre à février.

Une distribution plutôt directe

Même s’il existe les traditionnels magasins bio (un seul est recensé sur le secteur, à Maubeuge, rue des Provinces-Françaises) et les rayons spécialisés des supermarchés, qui eux, sont plutôt fréquentés par les consommateurs occasionnels, les produits bio sont, en règle générale, vendus directement au consommateur. Et ce, quel que soit le type de la marchandise. Les consommateurs viennent alors à la ferme faire leurs « emplettes » soit sur commande, soit, de manière plus générale, en venant dans un créneau horaire spécifié par l’agriculteur.

Autre possibilité de vente, celle effectuée sur les marchés. Bien sûr, on peut trouver des stands bio sur les marchés dits « traditionnels », mais il existe aussi dans le département trois marchés bio. Et deux d’entre-eux sont en Sambre-Avesnois. Un à Ohain, les 2e et 4e vendredi du mois, de 15 h 30 à 18 h 30, rue du Gros-Tilleul, dans la rue des Vergers bio d’Ohain. L’autre sur la place de Louvignies-Quesnoy, les 1er et 3e dimanche du mois. Celui-ci a été créé par un consommateur averti de bio (cela fait trente-quatre ans qu’il mange bio), Gérard Boulogne, en 1997 et compte une dizaine de stands, des oeufs à la viande, en passant par les produits d’entretien ! Toujours dans le système de vente directe, on peut citer le groupement d’achat consommateurs Capucine, basé à Denain et qui regroupe aussi des adeptes du bio du secteur. Là aussi, les produits bio, quels qu’ils soient sont aisés à se procurer.

publié le samedi 21 septembre 2002 par 7lieux.com

Source : Voix du Nord - Rachël BAUDUIN


Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)


afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article
 

DANS LA MEME RUBRIQUE :

- Attention aux vieux navires américains !

- c’est fini "Chez Tartine" un ex super endroit très BIO sur Tourcoing

- [France-Nord-Lille-Info] Braderie de Lille 2011 : dans l’intimité du monstre, à la veille du déballage ...

- "Crise(s) : comment en sortir ?"

- Santé - Tête à tête

- Mesures de confinement près de Dunkerque en raison d’un nuage de soufre

- Loue Local Professionnel sur Lille

- A la recherche de passionnés de lecture et d’écriture...

- Cité Environnement 2006

- CONFÉRENCE sur LILLE SAMEDI 13 septembre 2014 18h : LA ROSE-CROIX : une sagesse ancienne pour un monde nouveau [France-Nord-Info]


AUTEUR :

- 7lieux.com


- 7lieux.com
recherche de terre
10 juin 2003, par anne gillot   [retour au début des forums]

nous sommes maraichers bio et cherchons de la terre pour cultiver et faire de l’élevage. Avec habitation si possible. mille de 7 personnes Merci de bien vouloir nous répondre. anne et pierre gillot 320 route de linselles 59250 halluin 0320035320


Il y a 1 contribution(s) au forum.


- recherche de terre
(1/1) 10 juin 2003, par anne gillot